NO MAD Trailer

Expédition ForMaroc essai de la BUSHMAN Explorer 1700 XW

 

Il y a des expéditions qui ne nous laissent pas indifférent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ForMaroc fait partie de ces voyages inclassables, car c’est à la fois ludique, pédagogique le tout dans un esprit d’expédition solidaire ou chacun trouve sa place dans le groupe.

La photographie est toujours le fil conducteur du séjour et la navigation au GPS est très importante, elle permet en binôme de faire librement et à son rythme le parcours quotidien d'environ 150 km.

Sur le ForMaroc, il faut savoir prendre son temps, un dicton local disant "Au Maroc, on ne se perd pas, on prend son temps" afin de profiter des paysages et partager de bons moments avec la population.

Le thème de l’expédition 2017 est simple,  refaire les pistes qu’avait parcouru en son temps Charles de Foucauld.

Essaouira, autrefois Mogador, est le point de départ des 10 équipages de cette nouvelle aventure. L’un d’entre eux participera pour la première fois à l’expédition avec une remorque tout terrain Explorer de la société Jack Bushman.

C’est parti, la piste qui longe l’atlantique est roulante nous profitons des paysages d’arganiers sur fond bleu d’océan.

La journée se termine par un bivouac non loin de Taroudant, le repas est gastronomique comme très souvent. Cette année est organisé un concours Top Chef Bivouac l’occasion pour certains équipages de faire découvrir une spécialité culinaire propre à sa région aux autres participants.

Le lendemain matin nous repartons pour deux jours de navigation aux waypoints.

Nous rentrons enfin dans le vif du sujet, nous ne savons pas si les pistes parcourues par Charles de Foucault  existent encore  ou modernité oblige, sont devenues des rubans d'asphalte.

L’expédition prend alors tout son sens sur ce genre de parcours.

 L'interrogation sur la qualité de la piste tombe rapidement, la première partie se fait sur une route récemment goudronnée.

 Mais la seconde journée va être plus ardue pour nos équipages.

La piste est bien là, difficile à trouver, car c’était sans compter sur les pluies  torrentielles qui se sont abattues sur le sud du Maroc emportant routes, ponts, et bien sûr les pistes comme très souvent.

La croisière marocaine comme l’ont surnommé les participants débute au fond d’un oued dont il faut remonter en slalomant entre les cailloux.

Il faut s’arrêter de nombreuses fois pour déplacer des obstacles, repérer un passage, d’où l’importance des radios qui permettent de contacter le 4x4 ouvreur.

Les 4x4 ne sont pas épargnés, Gilles équipé de sa remorque suit le mouvement avec beaucoup d’attention.

La journée va être longue pour faire les 100 km qui nous séparent de Foum Zuig.

Première casse  au bout d’une dizaine de kilomètre le Toy HDJ 80 de Jacky  a un problème. Le bruit vient du moteur mais le plus inquiétant c’est que le 4x4 est incontrôlable.

Il faut s’arrêter, le verdict tombe rapidement, le boitier de direction est cassé. Il faudra un peu de fil de fer et beaucoup d’ingéniosité pour reprendre la piste à faible allure en attendant de pouvoir réparer.

Les passages des oueds à sec sont nombreux et à chaque fois se sont des endroits délicats tant le nombre de pierre à contourner ou à franchir sont importants.   

Une fois le passage sécurisé les 4x4 un à un prennent le passage avec un peu d’appréhension. Mais c’est sans compter le sang froid de chacun. Le reste du parcours va être à la hauteur de notre aventure longue et difficile. Les véhicules souffrent, surtout les pneumatiques et les suspensions qui vont être mis à rude épreuve. La remorque n’est pas épargnée par la rudesse de certains passages délicats.  Pour Gilles, l’heureux propriétaire de la remorque Jack Bushman Explorer 1700 XW c’est l’occasion de nous donner ses premières impressions : « Je suis agréablement surpris par la comportement off road de la Bushman Explorer. C’est la première fois que je pars en raid avec une remorque tout terrain derrière mon 4x4, c’est un vrai challenge même si les Australiens et les Sudaf sont devenus très FAN de ce mode de transport. Il faut juste adapter sa conduite par exemple : sur le sable la remorque demande une vitesse régulière sans coup de volant et une pression des pneumatiques autour des 1,5 barres. Sur les pistes cassantes, l’important est d’adopter une vitesse lente avec une pression de 2 barres pour ne pas blesser les flans des pneumatiques sur les cailloux pointues et avoir une vraie déformation sous charge. Sur notre remorque, nous avons monté le BF Goodrich KO 2 en all terrain ce qui va s’avérer un très bon choix » 

Pour Marie, la nuit sera courte, profitant du ciel étoilé : « C’est mon second ForMaroc et je suis toujours aussi enthousiaste, la formule est vraiment sympa, elle donne le temps à des gens comme moi de se perfectionner à la pratique photographique. A la fin du périple, J’ai toujours les mêmes regrets : le temps passe trop vite. J’aime l’esprit expédition, la preuve, je reviens chaque année ».

Pour ma part, ce voyage me laisse un petit goût de "reviens-y". Aventure, solidarité et partage étant le leitmotiv de notre voyage : Rendez-vous donc dès le mois de mai 2018, pour une seconde partie de l’expédition ForMaroc « Sur la piste Nomad de Charles de Foucault part 2 » Plus de renseignement à retrouver sur le site : www.formaroc.fr.

Essai de la remorque Voyager GT en Espagne et Portugal 2017 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Membre de l'association NOMAD Voyager, je suis un adepte du voyage avec attelage, j’ai profité de la sortie IBERICO 2017 de l’association FORMAROC pour tester la remorque de loisir  Voyager  1300 GT de la société JACK BUSHMAN sur les routes et chemins du sud du Portugal. Cet équipement est dédié au voyage en famille et en SUV mais ne refuse pas quelques tours de roue sur les chemins aux passages parfois plus difficiles, ouvrant les premières pages « d’aventures » aux néophytes voulant profiter de leur SUV.


JACK BUSHMAN avec sa remorque de loisir Voyager  1300 GT a voulu donner la possibilité à chacun d’écrire sa propre expérience de vacances, autrement que par les filières traditionnelles. L’équipement de cette remorque de loisir nous a permis d’être autonomes en énergie et en eaux sur plusieurs jours, stockant notre barda et nous ouvrant un couchage confortable à toute une famille. La GT 1300 est apte, avec sa toile australienne, à vous héberger seul et confortablement en pleine nature, mais aussi à vous faire profiter de vos vacances, installés dans un camping, ou durant un week-end dans un coin de nature.


Notre attelage a pu sillonner les chemins du sud Portugal et s’est bien comporté partout, à l’exception de passages très techniques, car j’ai recherché les difficultés au-delà des possibilités de mon X Trail 2004 et de sa préparation minimaliste (plaque protection moteur et pneus Michelin latitude cross). Laissant la remorque pour quelques instants à mes compagnons de route équipés de leur Patrol ou Land Cruiser, ils ont passé ces difficultés la fleur au fusil. Il convient pour réaliser une aventure de ce type de préparer son véhicule et d’adapter son périple à sa famille et à ses possibilités.


Mon voyage m’a fait découvrir ce merveilleux pays aux panoramas splendides et à la population accueillante.

Baignés dans ces paysages, mon imagination m’a permis de « partir » sur les routes du bush australien en évoluant sur des pistes à la terre rouge traversant des forêts d’eucalyptus ; au virage suivant je pouvais déjeuner ou bivouaquer dans la savane africaine ou dans la pampa argentine. Le soir venu, nous avons bivouaqué seuls dans un cadre sauvage, dévoilant l’univers farouche et déchiqueté des côtes, avec des merveilleuses trouées abritant des plages idylliques et des spots de surf de toute beauté. Traverser un pays dans de telles conditions vous plonge dans son histoire et ses aléas du quotidien, vous faisant goûter à des saveurs gastronomiques pleines de parfum et d’authenticité, le plus souvent loin des idées reçues.

J’ai fait « le plein » de souvenirs pour les mois à venir et me réjouit des prochains essais de la gamme des remorques JACK BUSHMAN. http://www.jackbushman.com/#Accueil.A

Historique du projet de remorque tout terrain

 

De nombreux raids et des milliers de kilomètres en 4x4 à travers l’Afrique, l'Asie, et l’Amérique du sud auront été nécessaire avant de plancher sur ce projet de remorque tout terrain. Vous pouvez retrouver le cahier des charges de nos remorques tout terrain dans la rubrique : X Tests


Notre constat est simple, pour partir en raid loin et longtemps, il faut savoir ménager son moyen de locomotion. La plupart du temps les véhicules sont alourdis par des nombreux équipements : un frigo à compresseur, une batterie auxiliaire, une tente de toit, des caisses pour le rangement, des outils, des pièces détachées mécaniques, des provisions, une table, des fauteuils de bivouac sans parler des différentes modifications qui ont été apportées au véhicule.  Ces aménagements ne sont pas permanents donc il faut les démonter à chaque retour de voyage.


Une rehausse de toit par exemple est irréversible, coûteuse et surtout, elle modifie irrémédiablement la structure de votre automobile. Le manque de place dans un véhicule est en général un problème constant même si vous optez pour un châssis long. En fonction du nombre de passager, vous allez choisir un véhicule plus ou moins spacieux. La tendance est aux petits fourgons, utilitaires, voir aux camions tout terrain, mais, le prix, la préparation et surtout l'entretien rebutent de nombreux voyageurs. Il faut donc un moyen de transport simple, sûr et léger pour partir loin sans pour cela avoir de grandes connaissances en mécanique. 


Pour vos futurs voyages, nous vous conseillons donc de partir avec une remorque de loisirs tout terrain. Nous ne sommes pas les premiers à faire ce choix. Bien avant nous, les australiens ont conçu et aménagé  des remorques et depuis, le concept est repris en Nouvelle Zélande, en Afrique du Sud, et au Etats Unis. En Europe, l'Allemagne est pionnière sur cette tendance  de voyage au plus prés de la nature. Les avantages sont nombreux à voyager en remorque tout terrain.

Le premier est bien évidement la répartition de poids qui ne se fait plus sur 4 roues mais sur 6. En effet, tout votre matériel et équipement va se loger maintenant dans votre remorque.

Le gain de place dans votre vehicule est incontestable, vous pouvez partir en famille ou entre amis tout en gardant de la places sur les sièges arrières. Votre 4x4 restera en 4 places et plus besoin de modification qu'il faudra démonter àpres chaque sortie.  Vous allez pouvoir partir en week end du jour au lendemain en attelant simplement votre remorque. Et une fois arriver sur votre point de bivouac ou de camping, vous pourrez laisser votre remorque et partir en excursion avec votre véhicule.